Atelier de revue du cadre des résultats du PROLAC N’Djamena, le 16 Novembre 2023

Atelier de revue du cadre des résultats du PROLAC N’Djamena, le 16 Novembre 2023

Atelier de revue du cadre des résultats du PROLAC N’Djamena, le 16 Novembre 2023

  1. Présentation des participants
  • Banque mondiale : 02
  • PROLAC Tchad : 07
  • PROLAC Cameroun : 10
  • CBLT : 03
  • Règles de la réunion
  • Désignation des rapporteurs : Mme HAWAOU SADJO Diddi du Cameroun et Junius Madide du Tchad
  • Chef de village : M. ABICHO Mahamat, CN Cameroun
  • Téléphone sous silencieux
  • Demander la parole avant toute intervention
  • Présentation de l’objectif de la réunion et de l’agenda

Mme Carine Zeuyang a remercié tous les participants d’avoir fait le déplacement pour la réunion et l’agenda a été présenté et adopté à l’unanimité.

  • Mot introductif de la Banque Mondiale

Mme Carine Zeuyang a rappelé que cette réunion intervient dans le cadre de la préparation de la mis parcours et ressort d’une recommandation d’une mission d’appui au Cameroun. Par ailleurs, le PAD qui le document du PROLAC qui propose des indicateurs des résultats diverses pour chaque pays pourtant c’est un seul projet. C’est dans ce sens que la BM a voulu harmoniser les indicateurs et faciliter la compréhension aux différents UMOP.

  • Mot de bienvenu du PROLAC Tchad

Le CN du Tchad a souhaité la bienvenue

  • Mot du DT

Avoir à l’esprit la SRSS

  1. Bénéficiaires du PROLAC

Bénéficiaires directs

  • Les jeunes : Au Cameroun : 18 à 35 ans sur la base d ; Au Chad : 18 à 40 ans sur la base du recensement de l’institut national de la statistique et étude démographique et économique (INSED) de 2009 ; 18 à 35 ans pour la charte africaine de la jeunesse ;
  • Les fiches les

R1 : les pays doivent se rassurer de l’information officielle sur la tranche d’âge des jeunes en citant le document de référencer

Décision 1 : les participants se sont accordés sur la définition de la charte africaine de la jeunesse qui considère un jeune comme tout individu qui est âgé de 18 à 35 ans

Comment les UMOP collectent -ils les données désagrégées ? A travers les feuilles de présence .

R3 : Les cibles doivent être renseignées dans les TdR et Les bénéficiaires directs doivent être renseignés dans les rapports d’activité sur la base des fiches de présence désagrégé par genre et par sexe.

R4 : les données statistiques de recensement des villages de chaque pays doivent être répertoriées sur la KMP et transmettre à la CBLT

R5 : les bénéficiaires doivent être compté par activité et prendre le plus grand nombre de bénéficiaire pour une cible

Bénéficiaires indirects

  1. Les indicateurs du cadre de résultat

ODP 1 : Déclaration commune et plan d’action adoptés lors d’une réunion annuelle de coordination avec la participation des quatre pays

Nombre de déclaration du forum qui est égal au nombre de FIDLT organisé sur 04 ciblés = 02 (méthode de calcul= somme ; méthode de collectes = rapports d’activité)

ODP 2 : Accès accru aux données et aux informations sur le développement de la Région du Lac Tchad

Comment on mesure l’accès accru ? Etablir un calendrier (semestriel) de publication annuelle pour la KMP à coordonner par la CBLT- méthode de calcul= ratio qui prend en compte le nombre de document mis à la disposition de la CBLT – méthode de collectes= calendrier de publication– définir la qualité des documents (les articles des boursiers, les rapports d’étude, bulletin de conjoncture du Cameroun…)

ODP 3 : Pourcentage de la population à moins de 2 km d’une route praticable toute la saison : Cet indicateur se rapporte au nombre de personnes qui tirent bénéfice d’un accès accru à la route suite aux activités de projet. C’est un indicateur global de la BM

Définition de route praticableCameroun : ce sont les routes qui ont un 1km de remblai et accessible toute l’année (une inexistence des populations sur un rayon de 2km à l’extrême gauche de la route Kousséri- Logone- Zimado ) – Tchad : route de niveau de service 3 et circulable par tout type de véhicule ou route ne dépassant pas 3 barrières de pluie (inexistence des populations sur un rayon de 2km). La route carrossable se définit par le nombre d’engin qui peuvent passer en toute saison – Niger : les routes latéritiques (inexistence des populations sur un rayon de 2km) et bitumées (prise en compte de l’étude de référence)

R1 : les UMOP doivent fournir = Pour les routes carrossables, avant le projet, la liste des villages les plus proches, les distances qui les séparent et les populations des villages ; Pour les pistes que le projet entend aménager la liste des villages les plus proches des routes carrossables, les distances qui les séparent et les populations des villages (Délai jusqu’au 08 Décembre 2023).

R2 : préciser les références et la source de collecte des données.

Comment les données de cet indicateur sont collectées ?

ODP 4 : Nombre d’hectares dans la zone de projet couverts par des pratiques de gestion agricoles, des terres et de l’eau efficaces et adaptées aux conditions agro- écologiques locales.

Méthode de calcul= sommes exclusives en évitant le double comptage ; source de collecte des données= rapports d’activités

R1 : Bien identifier la qualité des interventions sur un espace

R2 : Se référer à la formulation du Niger

R3 : Lister toutes les bonnes pratiques du Tchad rentrant dans le cadre de cet indicateur.

ODP 5 : Pourcentage de bénéficiaires des trois pays qui estiment que les investissements du projet ont répondu à leurs besoins Désagrégé par sexe.

C’est un indicateur de qualité du projet. Les investissements du projet  pris en compte ici sont les routes, les appuis de la composante 3. Semi structurant (polders, cuvettes, magasins, boutiques, forages,

Méthode de calcul = enquêtes de satisfaction (sur une échelle de 1 à 5) calcul de désagrégation par sexe

La population cible pour cet indicateur sont les producteurs qui bénéficient directement ou indirectement des divers appuis du projet.

R1 : Tous les UMOP vont dresser la liste des investissements qui seront pris en compte

ODP 6 : Nombre de bénéficiaires des moyens de subsistance agricoles (agriculture, pêche, élevage) qui déclarent une amélioration de la qualité et/ou de la quantité du produit Désagrégé par sexe ;

  1. INDICATEURS INTERMEDIAIRES

Ind.1 : Nombre de chercheurs, d’enseignants et d’étudiants d’instituts de recherche, d’universités, etc. dont les capacités ont été renforcées.

Les chercheurs du GRLT, le FIDLT, les boursiers, les équipements de laboratoires, les infrastructures institutionnels. Administrer un questionnaire aux boursiers sur l’utilisation des laboratoires financés par le projet.

Ind.2 : Nombre de bénéficiaires participant aux travaux HIMO. Il sera désagrégé par femmes, hommes et jeunes. Pour les femmes, la cible sera au moins de 50 %, et pour les jeunes de 40 % (jeunes filles et jeunes hommes= plus de 18 ans et moins de 35ans).

Ind.3 : Nombre de comités / organisations communautaires créés ou renforcés à la suite des activités d’engagement des citoyens mises en œuvre dans le cadre du projet.

R1 : Lister tous les types de comités/organisations renforcés ou créés

Ind.4 : Pourcentage d’institutions/villages/communautés déclarant avoir utilisé les connaissances partagées avec eux.

Cameroun : nécessité de laisser uniquement le % des institutions déclarant avoir utilisé les connaissances partagées avec eux.

Niger et CBLT : Cet indicateur nécessite de diviser en 02 =

  • % d’institutions déclarant avoir utilisé les connaissances partagées avec eux ;
  • % de villages et communautés déclarant avoir utilisé les connaissances partagées avec eux.

Procéder par échantillonnage au niveau des institutions, de village et de communauté.

Les deux formules sont retenues jusqu’à ce que les UMOP renseigne la fiche d’indicateur.

Ind.5– Pourcentage de systèmes d’entretien communautaire établis qui sont opérationnels après six mois de travail

R1 : définir les éléments qui rentrent dans le système d’entretien communautaire et l’opérationnalité (max 5 éléments)

R2 : le Niger va envoyer les indicateurs additionnels par mail à la BM (Carine).

Previous FORMATION DES ORGANES DE GESTION SUR LA PERENNISATION DES OUVRAGES/INFRASTRUCTURES

Leave Your Comment

Suivez-nous

Kousseri – Cameroun

Heure d'Ouverture

Lun à Ven de 07h30 à 16h30

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles sur les activités du PROLAC

PROLAC CAMEROUN © 2024. Désigner by MICFOE.COM